Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Spécialités enseignées au lycée

Bac général, 13 enseignements de spécialité proposés

Bac technologique, STMG, 3 enseignements spécifiques :

  • GESTION, FINANCE
  • MERCATIQUE
  • RESSOURCES HUMAINES ET COMMUNICATION
 

Sciences Physiques et Chimiques

Cliquez sur l’image ci-dessous pour accéder à la présentation de la spécialité Sciences physiques et chimiques.

Numérique et sciences informatiques (NSI)

L’enseignement de spécialité Numérique et sciences informatiques propose aux élèves

de découvrir des notions en lien, entre autres, avec l’histoire de l’informatique, la

représentation et le traitement de données, les interactions homme-machine, les

algorithmes, le langage et la programmation. L’élève s’y approprie des notions de

programmation en les appliquant à de nombreux projets. La mise en œuvre du programme

multiplie les occasions de mise en activité des élèves, sous diverses formes qui permettent

de développer des compétences transversales (autonomie, initiative, créativité, capacité à

travailler en groupe, argumentation, etc.).

Humanités - Littérature - Philosophie (HLP)

La spécialité Humanités, littérature et philosophie propose l’étude de la littérature et de la

philosophie de toutes les époques par la lecture et la découverte de nombreux textes afin

d’affiner la pensée et de développer la culture de l’élève. Elle s’appuie sur plusieurs grandes

questions qui accompagnent l’humanité, depuis l’Antiquité jusqu’à nos jours : comment

utiliser les mots, la parole et l’écriture ? Comment se représenter le monde, celui dans lequel

on vit et ceux dans lesquels ont vécu et vivent d’autres hommes et femmes ? Cet

enseignement développe ainsi la capacité de l’élève à analyser des points de vue, à formuler

une réflexion personnelle argumentée et à débattre sur des questions qui relèvent des

enjeux majeurs de l’humanité.

Histoire -Géographie - Géopolitique - Sciences politiques (HGGSP)

La spécialité Histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques propose des clés

de compréhension du monde contemporain par l’étude de différents enjeux politiques,

sociaux et économiques majeurs. Chaque thème est l’occasion d’une observation du monde actuel, mais également d’un approfondissement historique et géographique permettant de mesurer les influences et les évolutions d’une question politique. L’analyse, adossée à une réflexion sur les relations internationales, développe le sens critique des élèves, ainsi que leur maîtrise des méthodes et de connaissances approfondies dans différentes disciplines ici conjuguées.

Sciences économiques et sociales

L’enseignement de spécialité Sciences économiques et sociales renforce et approfondit la

maîtrise par les élèves des concepts, méthodes et problématiques essentiels de la science

économique, de la sociologie et de la science politique. Il éclaire les grands enjeux

économiques, sociaux et politiques des sociétés contemporaines. En renforçant les

approches microéconomiques nécessaires pour comprendre les fondamentaux de

l’économie et en proposant une approche pluridisciplinaire qui s’appuie notamment sur les

sciences sociales, cet enseignement contribue à l’amélioration de la culture économique et

sociologique des lycéens.

Langue, littérature et culture étrangère (anglais, italien, espagnol)

A qui se destine LLCER-AMC (anglais monde contemporain)?

Cet enseignement est accessible dès l’entrée en première générale. Il s’adresse aux élèves curieux, désireux d’approfondir leur maîtrise de la langue et d’enrichir leur culture personnelle.
AMC (anglais monde contemporain) est également un garant de réussite pour les études supérieures. Cet enseignement constituera un apport précieux pour toutes les formations et plus particulièrement pour des études axées sur les lettres, les langues, la communication, le droit, les sciences politiques, le commerce, les arts et les sciences humaines. En effet, il prépare les élèves aux attentes de l’enseignement supérieur, en approfondissant les savoirs et les méthodes, en construisant des repères solides, en les initiant à l’autonomie, au travail de recherche et au développement du sens critique

Qu’est-ce que l’on y fait ?

AMC est en pleine cohérence avec les programmes de la classe de seconde, mais aussi avec ceux de l’enseignement de tronc commun du cycle terminal (première et terminale). AMC se donne pour objectif d’analyser quelques grands enjeux sociétaux, économiques, politiques, géopolitiques, culturels, scientifiques et techniques du monde anglophone contemporain, en partant de questions actuelles et en les restituant dans leur contexte historique afin de donner aux élèves les repères et les clés de compréhension indispensables.
Il prend appui, pour aborder des questions contemporaines du monde anglophone, sur une grande variété de supports : presse écrite et audiovisuelle, sites d’information en ligne, extraits de publications scientifiques, discours, documents iconographiques, statistiques, films, séries télévisées, documentaires, représentations artistiques, etc.
Les exercices auxquels les élèves seront entraînés (contractions de textes, synthèses, analyses) les amènent à consolider et développer leurs compétences langagières.
Les contenus culturels sont déclinés en cinq thématiques (deux pour la classe de première, trois pour la classe terminale), elles-mêmes subdivisées en axes d’étude. En première, la thématique 1 est « Savoirs, création et innovation » et la thématique 2 s’intitule « Représentations ».
Enfin, AMC a également pour objectif de préparer à la mobilité dans un espace européen et international élargi, et doit être pour les élèves l’occasion d’établir des relations de comparaison, de rapprochement et de contraste

En quoi est-ce différent de LLCER – Anglais ?

AMC se différencie de l’enseignement de spécialité LLCER – Anglais en premier lieu sur la place de la littérature. Là où en première les élèves doivent lire deux œuvres intégrales en LLCER – Anglais, cela n’est pas le cas en AMC où les élèves se concentreront davantage sur la lecture d’articles de presse, de discours, d’essais, etc.
De même, l’aisance dans la prise de parole (exposé, débat, négociation, médiation, échange informel) sera un objectif privilégié de cet enseignement. Le niveau visé en fin de terminale reste néanmoins le même : C1 (utilisateur expérimenté, niveau autonome).
La difficulté est donc la même, il n’y a pas d’enseignement de spécialité plus facile que l’autre.

Langue, littérature et culture régionale (corse)

Mathématiques

L’enseignement de spécialité
de mathématiques permet aux élèves de renforcer et d’approfondir l’étude des thèmes suivants : « Algèbre », « Analyse », «
Géométrie », «Probabilités et statistique » et « Algorithmique et programmation
». Cet enseignement s’ouvre à l’histoire des mathématiques pour expliquer l’émergence et
l’évolution des notions et permet aux élèves d’accéder à l’abstraction et de consolider
la maîtrise du calcul algébrique.
L’utilisation de logiciels, d’outils de représentation, de
simulation et de programmation favorise l’expérimentation et la mise en situation. Les
interactions avec d’autres enseignements de spécialité tels que physique-chimie, sciences de la vie et de la Terre, sciences de l’ingénieur, sciences économiques et sociales sont
valorisées.

Sciences de la vie et de la Terre (SVT)

L’enseignement de spécialité Sciences de la vie et de la Terre propose aux élèves

d’approfondir des notions en liens avec les thèmes suivant : « La Terre, la vie et

l’organisation du vivant », « Les enjeux planétaires contemporains » et « Le corps humain et

la santé ». Le programme développe chez l’élève des compétences fondamentales telles

que l’observation, l’expérimentation, la modélisation, l’analyse, l’argumentation, etc.,

indispensables à la poursuite d’étude dans l’enseignement supérieur. Cette spécialité

propose également à l’élève une meilleure compréhension du fonctionnement de son

organisme, une approche réfléchie des enjeux de santé publique et une réflexion éthique et

civique sur la société et l’environnement. La spécialité Sciences de la vie et de la terre

s’appuie sur des connaissances de physique-chimie, mathématiques et informatique

acquises lors des précédentes années et les remobilise dans des contextes où l’élève en

découvre d’autres applications.

Arts plastiques

L’enseignement de spécialité Arts plastiques associe l’exercice d’une pratique plastique et

la construction d’une culture artistique diverse. Fondé sur la
création artistique, il met en relation les formes contemporaines avec celles léguées par l’histoire de l’art. Il couvre l’ensemble des domaines où s’inventent et se questionnent les formes :
dessin, peinture, sculpture, photographie, architecture, création numérique, nouvelles attitudes des artistes, nouvelles modalités de production des images. Prenant en compte cette pluralité de domaines et d’esthétiques, de langages et de moyens, de processus et de
pratiques, il permet à l’élève de découvrir la diversité des œuvres, des démarches
artistiques, de leurs présentations et de leurs réceptions. Il l’inscrit dans une dynamique
d’expérimentation et d’exploration, de recherche et d’invention, d’encouragement aux projets individuels et collectifs, de rencontres sensibles avec la création artistique et de réflexion sur l’art.

Théâtre

L’enseignement de spécialité de théâtre propose d’associer une pratique de jeu et une

expérience de spectateur approfondie par la découverte de nombreux spectacles et la

construction d’une culture théâtrale. Cet enseignement permet l’acquisition du vocabulaire d’analyse essentiel pour comprendre les choix opérés pour la création d’un spectacle et de connaissances historiques par l’étude de plusieurs grandes époques de développement de l’art théâtral, y compris dans des traditions non-occidentales. Au-delà de l’adaptation d’un texte à la scène, l’élève s’interroge sur ce qui constitue et caractérise un spectacle, ainsi que sur la relation entre ce spectacle et ses spectateurs. Il découvre et expérimente, par une pratique de mise en scène, toutes les composantes techniques du théâtre.

Cinéma

L’enseignement de spécialité de cinéma-audiovisuel propose aux élèves une formation aux

formes les plus larges de la création en images et en sons, à partir d’approches historiques,

stylistiques, techniques et sociologiques. Cet enseignement repose également sur la

pratique de l’écriture, de la mise en scène, de la captation et du montage, et sur la

découverte des techniques, des métiers et des contraintes économiques liées aux objets de grande diffusion (films, séries, vidéos diffusées sur Internet, jeux vidéo, etc.). En classe de

première, l’attention se porte particulièrement sur le statut de l’auteur : comment un style et un propos peuvent-ils se développer dans les contraintes multiples du système de

production ? Comment le projet d’un réalisateur peut-il émerger d’un processus collectif

porté tant par une équipe artistique que par une équipe technique ?

Musique

L’enseignement de spécialité de musique (classe de première, voie générale) développe les

compétences fondamentales nécessaires à l’expression musicale individuelle et
collective.

Les élèves acquièrent une culture musicale large et approfondie forgée
par l’écoute, l’analyse et l’interprétation d’un grand nombre d’œuvres. Ils réalisent
des projets musicaux et développent ainsi leur réflexion sur les pratiques musicales et sur les fonctions assumées par la musique, hier et aujourd’hui, en France et ailleurs. Ils
construisent également des compétences transversales liées, entre autres, à la réalisation de travaux en groupe ou à la présentation de travaux devant un public.